Des pas en avant…

PEUPLES AUTOCHTONES ET ÉGLISE CATHOLIQUE

Des pas en avant

Survol de trente années de pas vers la vérité et la réconciliation

Depuis 1991, de diverses manières et en diverses occasions, l’Église a formulé des excuses aux peuples autochtones pour les atrocités vécues dans les pensionnats. Depuis deux ans, ces démarches de réconciliation culminent dans la préparation d’une délégation autochtone auprès du Saint-Siège. Récemment, la découverte à Kamloops de 215 sépultures d’enfants autochtones a fait se multiplier les messages de sympathie et d’excuses partout au Canada.

Alors que ces événements ravivent la souffrance d’un passé douloureux, les évêques du Canada s’engagent à poursuivre leur marche côte à côte avec les Peuples autochtones dans le présent, à la recherche d’une plus grande guérison et réconciliation pour l’avenir.
(Mgr Richard Gagnon, président de la CÉCC)