Érection canonique de la paroisse de Saint-Mathias.

Quoique presque centenaire, la paroisse Saint-Mathias était toujours à l’état de mission. Le 3 juin 1830, une requête signée par 175 tenanciers est présentée à monseigneur Panet, évêque de Québec.

La requête fait état de la demande spécifique de l’érection de la paroisse , sous le vocable de Saint-Mathias. Le 19 novembre 1830 l’évêque donnait son décret d’érection en titre, de cure et de paroisse sous l’invocation officielle de Saint-Mathias, apôtre, dont la fête se célèbre le 24 février. Le territoire se composait de 220 terres de 3 par 30 arpents et de 48 emplacements.